Headerimage

Transactions financières

Augmenter des potentiels et surmonter des exigences

Les transactions financières en Europe se trouvent dans une situation de bouleversement structurel. Les moteurs sont en particulier les régulations comme SEPA et la PSD2, les dispositions légales comme le compte de base mais également les nouveaux produits comme Instant Payments ou les conséquences de la numérisation.

En février 2016, les dispositions de passage du règlement SEPA sont expirées et le standard est maintenant obligatoire pour tous les paiements au sein de l'espace européenne. Par contre cela ne signifie pas que vous pouvez vous penchez en arrière après 10 ans d'implémentation et de mise en œuvre. Le développement des paiements est toujours très dynamique - un règlement SEPA remanié frappe déjà à la porte.

Parallèlement à la régularisation, la technique, quant à elle, se développe également très rapide. Le développement technique est accompagné en simultané par de nouveaux acteurs qui pressent sur le marché, utilisant au même temps ces changements pour en tirer leur profit. Même si de nombreux entre eux se sont focalisés sur la blockchain (la chaîne de blocs), elle n'a pas connu le succès prévu pour 2016. Il faut toutefois remarquer que les solutions sont d'une qualité très élevée et qu'elles sont testées dans toujours plus de domaines d'application. Il existait par exemple de premiers prototypes en mode live pour des transactions de paiement, des paiements interbancaires d'un montant considérable et des paiements d'un volume très réduit, c'est-à-dire les paiements « P2P ». Selon notre estimation, ces développements et d'autres développements encore continueront au moins jusqu'en 2025 et soulèveront des questions stratégiques très variées.

Faire face à ces exigences se traduit par des défis immenses pour le travail de projet. Une enquête menée récemment par PPI montre que dans les deux ou trois ans à venir, il faudra attendre plus d'un milliard d'euros de dépenses pour le personnel pour des travaux de projet au niveau de toutes les institutions financières.

Mais ce n'est pas tout. Pendant qu'on travaille d'arrache-pied à créer les interfaces demandées dans la PSD2 et au moins un standard national à cette fin, le règlement en vigueur prévoit déjà une révision, d'ici début de l'année prochaine. Aujourd'hui, on sait déjà que la PSD3 sera appliquée à partir de 2021.

Les Instant Payments jouent également un rôle important en raison de leurs potentiels de disruption. Ce sujet est d'une telle importance qu'il peut même avoir un effet profond sur le système des paiements par carte.

PPI est l'un de vos contacts principaux pour faire face à ces défis. Nous disposons d’une équipe internationale de plus de 50 conseillers ayant des expériences dans tous les domaines des transactions financières :

  • Espèces
  • Transactions de paiement
  • Cartes bancaires
  • Transactions financières classiques
  • De nouvelles procédures de paiement comme des paiements mobiles ou des e-paiements
  • Banque électronique
  • Cash management
  • Clearing et transactions interbancaires
  • Commerce documentaire
  • Orientation stratégique dans les paiements et les secteurs de cartes
  • Management des innovations
  • Études de marché et de faisabilité
  • Développement de l'organisation et excellence opérationnelle
  • Sourcing
  • Mise en œuvre des exigences réglementaires
  • Concepts spécifiques et de la technologie informatique
  • Gestion des exigences
  • Design de la technologie informatique et réalisation
  • Mise en œuvre des standards comme EBICS, XML et CGI
  • Intégration de système et migration
  • Gestion de tests
  • Gestion de projets
  • Assurance qualité
Hubertus von Poser

Coordonnées

Dr. Hubertus von Poser
Mitglied der Geschäftsleitung

+49 40 227433-4228
Hubertus.von.Poser(at)ppi.de